Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute à Beauvais
Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute à Beauvais

La retraite

Partir en retraite

 

 

La retraite constitue un bouleversement des habitudes. Comment s’y préparer au mieux ?

  1. Les ressources sollicitées

Le départ à la retraite constitue un changement radical de la sphère professionnelle et par conséquent de la sphère privée. De ce fait les capacités d’adaptation de la personne vont être mises à rude épreuve. Il s’agit ici de faire face à des changements radicaux.

  1. Un emploi du temps bouleversé

Si le début de la retraite peut sembler un apaisement pour certains qui n’aimaient pas leur travail, le temps peut confronter à un ennui et une perte de sens de l’existence. Le vide laissé par l’emploi du temps du retraité peut également faire ressurgir des angoisses laissées de côté et céder la place à des états dépressifs. La retraite peut générer chez certaines personnes fragiles une décompensation psychique ou somatique (cancer etc.). C’est pourquoi il est important d’anticiper sa retraite en réfléchissant à comment organiser sa nouvelle vie.

  1. Mettre en place des projets

Il est nécessaire de réfléchir à comment mettre à profit le temps vacant mais aussi tisser de nouveaux liens sociaux pour venir combler le manque laissé par l’absence d’emploi. On ne négligera pas le plaisir qui doit constituer un des moteurs de la vie. On peut penser :

  • Au bénévolat ;
  • Au domaine associatif ;
  • Aux domaines artistiques et sportifs.

Un ancien prof par exemple pourra donner des cours de  soutien scolaire aux enfants défavorisés, un jardinier passionné pourra s’investir dans une association ayant un jardin potager, un ancien pompier pourra être volontaire pour ne pas se couper totalement du travail. On pense aussi aux grands projets laissés de côté pendant sa vie de travailleur : faire le chemin de Compostelle par exemple. Un défi relevé participera  en effet à une bonne estime de soi. Le partage, la gratitude sont des valeurs qui vont donner du sens à l’existence et constituent de précieuses ressources pour faire face aux éventuels moments de solitude.

Ainsi il est vital d’entretenir :

-sa santé (par le sport, une alimentation saine, des contrôles réguliers dans le domaine médical) ;

- ses liens sociaux (grâce au club de retraités, aux amis et à la famille, aux associations…) ;

- ses projets petits ou grands (entreprendre un nouveau sport, apprendre un nouveau loisir, voyager, entretenir et décorer son intérieur….) ;

- son système cognitif (mémoire, apprentissage, jeux de stratégie…).

Pas besoin d’être un grand sportif pour s’inscrire dans un club ! On pensera au Qi gong, yoga, pilates, randonnée, tir à l’arc…

Toute compétence, toute expérience mérite d’être partagée ! Pensez à Emmaüs, La Croix rouge, ATD quart monde, RESF, l’AFIB Beauvais, le champ du handicap, de la santé mentale, des addictions, la SPA et tant d’autres… On peut être pompier ou policier volontaire, professeur à l’Education nationale qui manque de bras… donner de son temps aux autres donne du sens à sa vie.

 

En cas de sentiments exacerbés de vide, de solitude, d’ennui, on pourra consulter un professionnel de la santé mentale avec bénéfice.

Quelques adresses à Beauvais :

  • L’annuaire des associations sur le site Beauvais.fr
  • OVS Beauvais (site de rencontres amicales payant)
  • L’écume du jour : bistrot associatif avec jardin partagé et de nombreuses animations gratuites.

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.