Amandine Caulle
Hypnothérapeute, psychologue, psychothérapeute ICV pour adulte en individuel ou en couple, animatrice de groupes d'analyse de pratiques professionnelles (GAPP) à Beauvais, Oise.
Amandine Caulle
Hypnothérapeute, psychologue, psychothérapeute ICV pour adulte en individuel ou en couple, animatrice de groupes d'analyse de pratiques professionnelles (GAPP) à Beauvais, Oise.

La Psychothérapie

Comment choisir son psy ?

Psychologue, psychopraticien, hypnothérapeute, psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste. 

Il est parfois bien complexe de s’y retrouver dans l’univers du soin psychique !

D’abord, vérifiez que le soignant ait un titre protégé (psychiatre/psychologue) avec un numéro ADELI et un numéro de SIRET.

Vous pouvez appeler le praticien pour lui poser vos questions (formation, tarif, durée d’une séance, approche…).

Pour trouver le bon psychologue, vérifiez qu’il ait bien un MASTER 2 en psychologie clinique et une formation complémentaire à son MASTER 2 de psychologie (D.U. de T.C.C., formation à l' E.M.D.R., I.C.V. etc.). garant de sa capacité à réaliser des psychothérapies.

Ensuite, vérifiez le titre de psychothérapeute du psychologue.

Le fait que le praticien ait lui-même réalisé une thérapie, qu’il ait un superviseur  sont gages de qualité.

Prenez le temps de choisir une personne qualifiée qui sera à même de répondre à vos demandes.

Sur Google, vérifiez la fiabilité des avis:

- si les avis sont nombreux les 6 premiers mois après l'ouverture puis qu'il n'y en a plus,

- si les témoignages sont tous de même longueur, tous disant à peu près la même chose avec les mêmes mots et vagues quant au propos,

- si dès les premiers jours d'ouverture il y a de très nombreux avis,

- si tous les avis sont à 5/5,

alors vous pouvez vous interroger sur la véracité des avis.

Qu'est ce que la psychothérapie ?

Une psychothérapie revêt diverses fonctions :

  • elle soutient le patient
  • travaille à une plus grande adaptation
  • permet d’enrichir les stratégies comportementales
  • à accepter et  mieux tolérer les émotions
  • d’améliorer ses relations, son estime de soi, sa tolérance 
  • à gagner en bien-être en diminuant la souffrance psychique et corporelle.

Pour ma part je travaille différents champs:

  • les émotions
  • les sensations
  • les comportements
  • les cognitions (ou croyances sur soi, les autres et le monde),
  •  l’environnement social et affectif
  • par exemple: « Personne ne peut m’aider », «Il faut être méfiant avec autrui »….

Fréquence et durée d'une psychothérapie

La fréquence:

En début de thérapie, afin de créer une alliance thérapeutique, il est nécessaire de poser des rendez-vous réguliers (tous les 15 jours).

Par la suite il sera possible d'espacer les séances (une fois par mois).

La durée:

Elle dépend de deux facteurs: 1) la demande du patient 2) les ressources du patient (fonctionnement psychique, traumas).

Si la demande concerne un événement récent unique, la thérapie sera brève (2 séances).

Si la demande concerne des traumas plus anciens et nombreux, la thérapie sera plus longue (voir l'article de blog sur le traumatisme pour plus d'infos).

La première séance

Cette évaluation sert au thérapeute à lister un certain nombre de points chez le patient :

  • demande  (objectifs), déclencheur de la thérapie,
  • ressources internes et externes,
  •  anamnèse (traumas, système familial passé et présent),
  • maladies et traitements en cours, addictions.

La première séance est  à envisager comme une première rencontre. Le psychologue évalue la demande, voit s'il peut répondre aux objectifs du patient, le patient quant à lui décide ou non de commencer un travail thérapeutique.

Pour ma part je propose un plan de traitement au patient compte-tenu de cette première séance (type de protocoles, travail récent/ de fond).

Le patient doit se sentir écouté dans la bienveillance et la plus grande neutralité possible.

Il doit pouvoir se livrer en toute confiance grâce à un sentiment de sécurité interne.

Si tel n’était pas le cas, il est important de consulter un autre praticien qui conviendra mieux à la personnalité et aux problématiques du patient.

Cependant le psychologue aussi choisit le patient: s'il ne se sent pas capable de le prendre en charge, il le réoriente vers un professionnel plus adapté.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.