Amandine Caulle
ICV, hypnose, supervision, formation
thérapie individuelle adulte/ couple
Amandine Caulle
ICV, hypnose, supervision, formation
thérapie individuelle adulte/ couple

LA NEGLIGENCE EMOTIONNELLE


LA NÉGLIGENCE ÉMOTIONNELLE

La négligence émotionnelle est l'invalidation des émotions de l'enfant par ses figures d'attachement (parents). Ex: "Les garçons ça pleure pas", "Y'a pas de raison d'avoir peur", "Ne sois pas triste"...

Ces mots sont en fait une défense face à des affects que l'adulte ne sait pas gérer lui-même et qui l'angoissent. Le déni des émotions de l'enfant permet au parent de ne pas le mettre face à sa propre incapacité à écouter, rassurer..., ce qu'on ne lui a pas appris à lui non plus petit.

C'est un des pires traumatismes car il ne laisse pas de trace visible, il est souvent non conscientisé et largement sous-estimé par les personnes. Ex: "Je n'ai manqué de rien pendant mon enfance".

La personne va donc apprendre à ne pas faire confiance à ses émotions qui sont pourtant des signaux devant guider ses réactions (comportementales, relationnelles et affectives). Elle va manquer d'empathie envers elle-même et envers les autres.

Le manque d'écoute émotionnelle familiale peut aller jusqu'à l'alexithymie qui est l'absence d'expression émotionnelle.

Faites confiance à vos émotions! personne n'a le droit de: les minimiser, les remettre en question ou les juger. Même si de l'extérieur elles peuvent paraître excessives, elles signent des traumas anciens toujours actifs dans le présent. Soyez attentifs à l' EMPATHIE dont font montre les personnes autour de vous:

♦️ cherchent-elles à vous comprendre?
♦️ quand vous faites l'effort de vous livrer, vous écoutent-elles?
♦️ se remettent-elles en question?

Avec un enfant, validez simplement ce que vous observez "Je vois que tu es en colère, frustré, triste...".

Vous êtes maintenant adulte et c'est aujourd'hui à VOUS de vous protéger et de prendre soin de vous. Cela passe par vous entourer de personnes aimantes, bienveillantes qui vous aident à grandir
Interrogez-vous :
Utilisez-vous un lexique émotionnel?
Jugez-vous vos émotions?
Les remettez-vous en question ou les considérez-vous comme anormales?

Il n'y a pas de réactions anormales, simplement des réactions de défense pour protéger l'organisme des vécus traumatiques.
 


Articles similaires

Derniers articles

Accueillir un stagiaire psychologue

Le tabac

Trauma vicariant, fatigue compassionnelle et burn out du soignant

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.