Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute à Beauvais
Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute à Beauvais

L'eco-anxiété

L’éco-anxiété

 

Ce phénomène est apparu récemment sur fonds de dérèglement climatique avec le « zéro déchet », le « no child » par exemple. Il apparaît chez des personnes au fond anxieux et vient réveiller une culpabilité massive issue d’un surmoi tyrannique. L’insécurité interne cède la place à des craintes sur de potentiels changements (sociétaux, climatiques…).

D’aucuns se lancent dans des projets de plus ou moins grande envergure, poussés par une toute puissance teintée d’impulsivité : éco-village, propriété autonome…

D’autres s’interdisent de nombreux loisirs, moyens de transport, achats… pour répondre à des idéaux radicaux.

Ces comportements viennent interroger le passé des personnes, leurs traumas infantiles et la résurgence de ceux-ci sur fond de vision apocalyptique (cf. la collapsologie). Ce pessimisme et cette radicalité dénoncent des structures de pensée parfois rigides,  déniant dans une certaine mesure  la réalité socio-politique actuelle (déni collectif du dérèglement climatique faisant le lit à une société hédoniste). Ces attitudes peuvent aussi manifester une vision mortifère de l’avenir avec des croyances dysfonctionnelles (« On ne peut pas compter sur les autres »…), mettant à mal le principe de plaisir au profit d’une agressivité retournée contre soi.

Un travail thérapeutique peut donc aider à prendre de la distance, à retraiter traumas et schémas cognitifs erronés pour tendre vers plus de souplesse psychique et un équilibre entre ses valeurs et la réalité. Ainsi le dialogue avec autrui sera-t-il plus ouvert, moins insecure.


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.