Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute ICV à Beauvais
Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute ICV à Beauvais

L'emprise


Il s’agit là d’une relation pathologique avec une personne exerçant psychiquement et affectivement une domination sur une autre.

L’emprise peut s’exercer dans un contexte amoureux, amical ou familial.

Lorsque la personne manipulée arrive en thérapie, elle souhaite mettre un terme à la relation toxique mais n'y parvient pas: elle craint de se retrouver seule ou encore les relations de son/ sa partenaire.

Quels sont les mécanismes de l'emprise? Comment en sortir?
 

Quels sont les mécanismes de l’emprise ?

  • La menace : la personne manipulée a peur ;
  • Le chantage affectif ;
  • La violence (physique, psychologique, affective) ;
  • Le retrait d’affection avec des alternances de chaud et de froid ;
  • La séduction (répondre aux besoins de la personne : écoute, flatterie…) ;
  • Isoler la personne ;
  • L’aide (financière, matérielle, …) pour ensuite dire à l’autre qu’il est redevable.
  • Victimisation de la personne créant l'emprise: elle évoque son passé de maltraitance, ce qui vient justifier ses comportements dysfonctionnels;
  • Projection: tout est la faute de l'autre ou du contexte (les colères sont justifiées parce que la personne est au chômage, a subi un deuil...);
  • Message par personne interposée: le manipulateur va confier quelque chose pour que quelqu'un répète à sa place;
  • La culpabilisation (reproches, dénigrement, infantilisation);
  • Le manque d'empatie, de compréhension des ressentis, besoins et demandes;

La personne manipulée éprouve de la culpabilité et ne peut plus se défaire des liens toxiques tissés. Elle redoute l’abandon et se place dans une position de passivité, impuissante. Elle devient dépendante de l'autre (a minima affectivement mais parfois aussi financièrement, matériellement...).

L’emprise ne peut s’exercer sur n’importe qui : il y a à la base des failles narcissiques (traumas, carences affectives, attachement insécure) qui vont être utilisées par la personne qui crée l’emprise. La personne manipulée est une personne qui à la base a des difficultés à accepter ses émotions, qui culpabilise facilement, met les autres avant elle, rationalise (cherche à comprendre pourquoi) plutôt qu'écoute ses besoins et a souvent une mauvaise image d'elle-même (physiquement, psychologiquement).

La personne manipulée est à l'image de son manipulateur, dans le déni: le manipulateur nie ce qu'il s'est passé ainsi que les ressentis de la personne, la personne manipulée nie ses propres affects et l'incapacité de l'autre à changer. Elle garde l'espoir, dans une position de toute puissance, de modifier la personnalité de sa compagne/ son compagnon.

Qui sont ceux qui exercent l’emprise ?

  • Des personnes insécures ;
  • Des personnalités perverses ;
  • Des personnalités passives-agressives ;
  • Des personnes carencées narcissiquement et traumatisées.

Comment se sent la personne sous emprise ?

  • Sans valeur, incapable
  • Seule
  • Impuissante, sans ressource

Comment sortir de l’emprise ?

En prenant conscience de la relation, des mécanismes en place, du jeu relationnel. 

  • En retraitant ses traumas.
  • En réparant son attachement.
  • En revenant à la réalité (actes, vérification des propos) en opposition aux émotions (craintes, amour) / discours entendus (mensonges).
  • En se faisant aider (professionnels : avocats, juristes, associations de victimes ; amis/ famille).
  • En entamant une psychothérapie
  • En coupant TOUT lien avec la personne exerçant l'emprise et en montrant qu'on ne se laisse pas intimider; en contre-attaquant.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.