Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute à Beauvais
Amandine Caulle
Psychologue psychothérapeute à Beauvais

Partir en vacances

Partir en  vacances

 

 

Tout le monde ne part pas en congés loin de la maison. On pense parfois qu’on peut se passer de vacances. Quelles sont les fonctions du départ en vacances ? En quoi nous sont-elles profitables ?

  1. Couper

Partir en vacances loin de chez soi permet de couper des obligations, des responsabilités et des tracas du quotidien. Pour une semaine ou deux, on s’offre une pause qui  va faire diminuer anxiété et affects dépressifs. Afin de profiter encore des bienfaits des vacances de retour à la maison, on veillera à anticiper les corvées et paperasses afin de ne pas être rattrapé en rentrant par ce qu’on n’a pas fait avant de partir.

  1. Se dépayser

Les vacances offrent l’opportunité de changer de cadre, de découvrir des paysages, activités et personnes nouveaux. Autant d’occasions de vivre des émotions positives qui vont gratifier le voyageur d’une énergie nouvelle. Expérimenter de nouvelles choses va parfois permettre de prendre conscience de ses besoins et des éléments bénéfiques à soi. Par exemple se faire masser, faire du sport, de la rando…

  1. Modifier ses habitudes

Notre organisme nous programme pour suivre les mêmes habitudes et schémas comportementaux afin d’éviter des dépenses cognitives et énergétiques inutiles. En vacances on fait différemment : on expérimente un rythme différent, des habitudes nouvelles. Cela est source de joie, de flexibilité mentale. On peut aussi  tout simplement ne rien faire pour enfin prendre conscience de ce que l’on se cache habituellement par une tendance à l’hyperactivité.

  1. Partir : une source de stress chez certains…

Pour certaines personnes, le départ en vacances ou le fait de changer ses habitudes est gage d’une grande insécurité psychique. Ces personnes sont de ce fait dans le contrôle et éprouvent des difficultés à ne pas faire comme d’habitude.  Elles peuvent du coup avoir recours à l’évitement comme mécanisme de défense pour contrecarrer l’angoisse. Pour ces personnes très anxieuses, on conseillera de partir accompagnées de quelqu’un de dynamique et qui aime être source d’initiatives, ou encore un club de vacances où il ne sera pas nécessaire de préparer les repas, prendre la voiture etc. et où des activités clés en main seront proposées.  Les vacances doivent rester une source de repos et non pas devenir une source de stress.


Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.